CASTORAMA \   
ÉDITION LIMITÉE
Conception, Rédaction, DA, Photos, packaging, shoots. 

2016
      
Agence : TBWA\PARIS
8 Juin 2016, le site de Castorama se fait hacker son site. Le pira­tage repo­sait sur une inté­gra­tion immé­diate dans les sugges­tions des dernières requêtes tapées dans le moteur de recherche du site Castorama.fr. Il suffi­sait ainsi à n’importe quel inter­naute de saisir une requête pour la laisser appa­raître dans les futurs recherches propo­sées par le site. Pour « tour­ne­vis », le site propo­sait par exemple « tour­ne­vis pour tuer bel maman ». Quant à la requête « jardin », elle abou­tis­sait à « Jardin pour courir nue » !
Au début, plutôt amusantes, les sugges­tions ont rapi­de­ment prises une tournure plus malsaine… Par exemple, en tapant certains termes comme douche ou four dans la barre de recherche, le site propo­sait des phrases à caractère sexuels, homophobe et anti­sé­mites. Les réseaux sociaux ont tout de suite relayé l'information qui pris en l'espace de quelques heures une tournure de Bad buzz.
Castorama décide alors de fermer sont site en urgence et nous demande de trouver rapidement une réponse afin de transformer ce Bad Buzz en bon coup publicitaire.  Nous créons une page d'excuse reprenant le principe de barre de recherche et décidons ensuite de créer une game spéciale inspirée des bons traits d'humour fournis par les internautes pendant le bug.
8 JUIN 2016, 
Castorama se fait hacker la barre de recherche, le Badbuzz devient viral.


LE 10 JUIN,           
Castorama ferme en catastrophe leur site.
Nous avons que quelques heures
pour trouver 
une réponse appropriée.
LE 9 JUILLET,
Une seconde réponse est apportée : La Création d'une édition limitée
Back to Top